top of page
_H5A4878.jpg

KIN

This work invites audiences on a psychedelic voyage to a universe which is both reflection and refraction of the world as we know it. A microcosm where past, present, and future co-exist, this community proposes an empathetic utopia, playful and fluid in its existence. Drawing upon the intelligence of nature, the work enlivens the senses and employs imagination, curiosity, and sensuality to conceive of an adapted world.

Ce travaille invite le public à faire un voyage psychédélique dans un univers qui est à la fois le reflet et la réfraction du monde tel que nous le connaissons.Un lieu où le passé, le présent et le futur coexistent, ce microcosme défie les prophéties apocalyptiques en choisissant plutôt de puiser dans l'intelligence de la nature pour concevoir un monde plus adapté. Faisant appel à l'imagination, à la curiosité et à la sensualité, “KIN” transporte le public vers une utopie empathique, ludique et fluide.


 

(19-22 avril/April 2023) Agora de la Danse, Montréal

Direction artistique, chorégraphie et interprétation: LA TRESSE (Geneviève Boulet, Erin O'Loughlin, Laura Toma)
 

Interprètes et collaborateurs: Lucy M. May, Matthew Quigley

 

Interprètes à la création: Nasiv Kaur Sall, Rakeem Hardy

Musique: Richard “Shash’U” St-Aubin

Scénographie: Étienne Issa

Dramaturgie: Angélique Willkie

Répétitrice: Isabelle Poirier

Oeil extérieur: Rakeem Hardy

Éclairages: Anne-Sara Gendron

Direction technique: Catherine Ste-Marie

Costumes: Marilène Bastien

Coproduction: Agora de la Danse

Creative residencies/Résidences de Création: Agora de la Danse, Théatre Hector Charland, Fondation Margie Gillis, Salon 58/Mandoline Hybride, Louise Lapierre Danse, Banff Centre for Arts & Creativity

Support/Soutien: Canada Council for the Arts/Conseil des Arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, la Danse sur les routes du Québec

SerpentLandscape.jpg

Dancer Collaborators / Interprètes Collaborateurs

LuHeadshot.jpg

LUCY M. MAY is a contemporary dance artist based in Montreal. Her choreography, including Anima/Darkroom, Vivarium, Le Goulet and Esemplastic Landing, often asks how environments thread their way through human movement. Formerly a member of Compagnie Marie Chouinard, Lucy continues to perform independently with artists such as Margie Gillis. A graduate of EDCM and CODARTS, Lucy has practiced Krump since 2016. Her work has been presented in Quebec, Ontario, New Brunswick, Nova Scotia, Alberta, Saskatchewan, and Sweden.

LUCY M. MAY est une artiste en danse contemporaine établie à Montréal. Sa chorégraphie, notamment Anima/Darkroom, Vivarium, Le Goulet et Esemplastic Landing, questionnent comment les environnements se tissent au mouvement humain. Auparavant membre de la Compagnie Marie Chouinard, Lucy continue de performer de manière indépendante avec des artistes comme Margie Gillis. Elle est diplômée de EDCM et CODARTS, et pratique le Krump depuis 2016. Son travail a été présenté au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, en Alberta, en Saskatchewan et en Suède.

Mheadshot.jpg

MATTHEW QUIGLEY is a dancer and creator based in Montreal. He studied ballet at Canada's National Ballet School and then went on to study dance at The Juilliard School receiving his BFA in 2019. In New York, he worked with Company Stephanie Batten Bland, performing works Look Who’s Coming to Dinner at La Mama and Movements Out of Single Use Plastics at the UN in NYC. He collaborated with choreographer  Roy Assaf,  performing 25 People, Andrea Miller for Gallim’s Stone Skipping during their Met Museum residency, and performed a solo by Danielle Agami  during his senior year. He is also an active choreographer, creating work for stage and film — most recently releasing a short film entitled Dino — and is an avid photographer and visual artist.

MATTHEW QUIGLEY est un danseur et créateur basé à Montréal. Il a étudié le ballet à l'École nationale de ballet du Canada, puis a étudié à la Juilliard School où il a obtenu son baccalauréat en beaux-arts en 2019. À New York, il a travaillé avec la compagnie Stephanie Batten Bland, interprétant les œuvres Look Who's Coming to Dinner à La Mama et Movements Out of Single Use Plastics à l'ONU à New York. Il a collaboré avec le chorégraphe Roy Assaf, interprétant 25 People, Andrea Miller dans la pièce Stone Skipping lors de leur résidence au Met Museum, et a interprété un solo de Danielle Agami au cours de sa dernière année. Il est également un chorégraphe actif, créant des œuvres pour la scène et le cinéma. Il a récemment sorti un court métrage intitulé Dino et est un photographe et artiste visuel passionné.

_H5A0997.jpg
_H5A1367.jpg
bottom of page